L’Amour en solitaire ou la douceur d’une plume

Dans un monde où la violence et la haine cohabitent main dans la main, cette chanson nous apporte un peu de douceur. Cette voix nous envoûte et nous transporte avec ses aigus aussi apaisants qu’émouvants, elle se pose avec une douceur semblable à celle d’une plume. La musique est simple, un piano, quelques accords et une batterie qui donne du relief à ce titre.

L’amour est un sujet universel que Juliette Armanet voit à travers ces propres yeux, après la perte d’un être cher, le fait d’être seul et de vivre sans amour. : « Peut-on vivre solo sans son alter-égo, juste un simple mégot. » Ce texte en apparence très simple nous fait réfléchir sur la place de l’amour dans notre société, sur nos dépendances à l’amour, a toutes sortes de drogues à travers cet : « alter-mégot »…

Ce titre sonne très rétro tout en restant très moderne, des influences de jeunesse comme Alain Bashung ou encore Etienne Daho, ou même Sylvie Vartan. Cette jeune artiste de 34 ans a déjà remporté une victoire de la musique et gagné le concours de musique organisé par les Inrockuptibles, présage prometteur à une belle carrière musicale.

Charlotte Morizot, Loris Debeule (Seconde 3 – Lycée Auguste & Louis Lumière – Lyon 8)