les élèves sont invités à créer une pochette d’album…

Projet « Littérature et société »

Dans le cadre de l’étude de l’image, les élèves sont invités à créer une pochette d’album illustrant un titre choisi parmi les 19 artistes de la sélection « Les chroniques lycéennes ».
 Tout d’abord, les cours s’orientent autour de l’étude de l’image fixe.
Dans un premier temps, il s’agit d’aborder les différentes fonctions de l’image (illustrative, figurative…). Ces différents points sont ensuite retravaillés à travers une séance photo à l’Eglise Saint-Désiré à Lons le Saunier (travail sur le détournement).
Une pochette d’album envoie un message artistique à son destinataire mais doit aussi solliciter son attention rapidement pour être vue. Les lycéens sont donc dans un deuxième temps sensibilisés aux techniques publicitaires (choix des messages, contextualisation, cibles public…).
Les élèves, après s’être positionnés sur un titre de la sélection, déterminent l’univers artistique de l’artiste (genre musical, thèmes abordés, codes vestimentaires/couleurs -dress code-, type(s) de public…). Le travail d’élaboration commence (photographie, dessin, montage…) avec comme critères : respecter le thème de la chanson, respecter l’univers de l’artiste, être lisible, être visible.
Par deux, les élèves s’attellent à la tâche et élaborent plusieurs projets. Certains sont abandonnés (trop longs à mettre en place, trop difficiles à élaborer, trop vagues, incompréhensibles). Sensiblement les projets sélectionnés prennent corps, s’affinent, s’améliorent. Des bilans en classe complète sont régulièrement organisés et les projets sont soumis à l’avis des autres élèves pour tester leur efficacité. Les lycéens échangent, construisent ensemble, par étapes, acceptent les critiques, dépassent certains blocages et peu à peu les projets artistiques prennent forme.
Les élèves ont apprécié les découvertes musicales, les échanges, la possibilité de mettre en valeur l’univers d’un artiste, l’impression justifiée d’être également un artiste (expression créative). Le projet a duré 3 mois. Celui-ci a ensuite été repris par Mme Gras dans le cadre d’une mise en scène théâtrale.
Lycée Sainte Marie, LONS-LE-SAUNIER