Mélancolie FC

Prometteur et bourré de talent, c’est après une sérieuse blessure qu’Hervé doit renoncer à ses rêves de star du football pour se consacrer uniquement à la musique. Fortement influencé par LCD Soundsystem, Daft Punk et Larry Heard, il se lance dans la musique électronique, tout d’abord dans le duo électro-pop franco-britannique Postaal, avec Dennis Brown, puis dans un projet solo, à mi-chemin entre Alain Bashung et les Daft Punk, où il chante pour la première fois en français sur de nouvelles productions originales.
Après avoir fait les premières parties d’Eddy de Pretto et de Clara Luciani, Hervé, 26 ans, à fleur de peau, sombre et tourmenté, sort son premier EP en mai 2019, intitulé « Mélancolie FC », dans lequel il n’hésite pas à laisser parfois le rythme prendre le pas sur le sens. Parce que le rythme, pour lui, c’est aussi du sens !
Mélanger les drops et la chanson française l’a toujours passionné ; c’est alors dans Mélancolie FC – pour « Mélancolie Football Club » – qu’Hervé combine mots percutants et beats dansants. Cette chanson est pour Hervé comme un souvenir immuable et profond, semblable à un brusque changement de vie et de rêves. D’ailleurs, la ballade se transforme dès la première minute en titre dansant et électro alors qu’elle commençait obscure et brumeuse. Mais c’est surtout cette voix si particulière, entre hargne et colère froide, qui scotche ; et cette étrange alchimie ne donne qu’une envie : bouger ! Hervé impose un style qui ne vous laissera pas indifférents.
 À écouter au plus vite !

Lola Dusausoit (Lycée Saint-Exupéry de Lyon)