Le bonheur à coup sûr

Pomme… pas dupe ? Avec un nom pareil on doute… et on se laisse envahir quand même : c’est doux, c’est apaisant. On se laisse porter par la légèreté planante de la musique, la mélodie soulignée par la guitare et le violon. Et puis, on repense à ce pseudonyme… Pomme. Bonne Pomme ? On réécoute,  plus attentivement, ce que nous dit l’interprète. De la tendresse ? de la naïveté ? De la mélancolie surtout….  un texte qui parle de rupture et d’humiliation, de déception amoureuse, de mensonges et de mots crachés… à mesure que la chanson se déploie, le rythme s’affirme, le chœur souligne le refrain, et le porte haut, comme les fleurs d’une jupe qui s’envolent  vers un autre horizon: celui de l’affirmation de soi, du renouveau et à coup sûr du bonheur.

Marie Lonjin’goy et Chahenda Eisa, 2nde 4, Lycée Louise Michel, Champigny sur Marne.